Les différents thés

Le thé vert: est un thé non oxydé (non fermenté). Il est le résultat d'une préparation spéciale destinée à éviter le processus naturel d'oxydation. Dans la méthode chinoise, les feuilles fraichement cueillies sont séchées à sec dans des bassines de cuivre chauffées sur un feu à une température d'environ 100°C . Dans la méthode japonaise, les feuilles sont brusquement chauffées à la vapeur dans une cuve spéciale. Les feuilles deviennent de cette manière souples et pliables pour le roulage. Elles sont alors alternativement et partiellement roulées à la main puis séchées.

 

Le thé noir: est un thé oxydé (fermenté). Après une phase de flétrissage et de roulage, les feuilles de thé sont entreposées dans une pièce chaude et humide. Cette fermentation stoppée au bout d'une à trois heures donne au thé des teintes plus ou moins sombres et des arômes spécifiques. Le thé noir peut être aussi fumé, en plaçant les feuilles au dessus d'une fumée de pin où de cyprès. 

 

Le thé blanc: c'est le plus jeune des thés, uniquement composé de bourgeons couvert d'un duvet blanc auquel il doit son nom. Il est récolté à la main juste après l'éclosion, pendant une période très brève au printemps. Ces bébés feuilles sont mises à l'ombre pour le flétrissage qui est suivi de la dessiccation.

 

Le thé Oolong: appelé aussi thé bleu est un thé semi-fermenté, se situant entre le thé vert et le thé noir. Les feuilles sont flétries puis brassées. Seul le bord extérieur des feuilles est fermenté. Dans certaines régions, les feuilles sont ensuite légèrement torréfiées. Les thés Oolong sont très faibles en théine et conviennent bien en soirée.

 

Le rooibos: Contrairement à ce que l’on pense, le rooibos est un arbuste qui ne fait pas partie de la famille des thés mais des Fabaceae comme les acacias, et qui ne pousse que dans les montagnes d’Afrique du Sud. On récolte les rameaux avec ses feuilles, on les passe dans des rouleuses pour y casser les fibres et ainsi commencer la fermentation. On laisse fermenter les feuilles (généralement en plein air) pendant quelques heures en les étalant sur 50 cm d’épaisseur et en les vaporisant avec de l’eau. Ensuite, on les laisse sécher en les étalant sur une fine épaisseur, toujours en plein air. Plus le thé est rouge, plus il est de bonne qualité. Excellent au goût et pour la santé, il ne contient pas de théine, ce qui en fait une boisson très demandée et adaptée à tous, et pouvant se déguster en soirée.

 

Le thé chaï: est préparé avec du thé noir le plus souvent et d'un mélange d'épices. Mais il peut être parfois préparé avec du thé vert.